Forum des peuples autochtones batwa autour du parc national de kahuzi portant sur la gestion durable des ressources naturelles et analyse d’approche sensible aux conflits. Pour ce forum des tribunes d’expression populaire sont organisées où les peuples autochtones batwa venus de 5 territoires dont ceux venus du territoire de kabare, kalehe, idjwi, mwenga et Uvira. Ces derniers discutent librement sur base d’approche d’analyse des conflits qui les opposent entre eux et les bantous, entre eux mêmes, entre eux et le PNKB. Ils ont défilé les facteurs diviseurs ne permettant pas une cohésion sociale entre eux mêmes, entre eux et le PNKB et entre eux et les communautés bantous. Ils ont établi les connecteurs qui peuvent les unir avec les autres communautés, avec le PNKB et entre eux-mêmes. Ce forum a été caractérisé par la franchise pouvant renforcer la paix entre les peuples autochtones batwa eux mêmes, entre eux et le PNKB et entre eux et les autres communautés bantous. Les batwa reconnaissent qu’il y a pas mumbuti sans mazingira et pas de mazingira sans mumbiti. Ils reconnaissent que leur culture est liée à la valeur d’existence du PNKB donc la destruction du PNKB conduit aux risques de perte de leur valeur culturelle et histoire commune. Parmi les connecteurs qui peuvent permettre d’aller dans une même direction:

  1. La mise en œuvre effective de la feuille de route définie lors du dialogue politique sur le PNKB en 2019;
  2. Un dialogue permanent entre eux et les autres parties prenantes dont le PNKB et les autres communautés bantous ;
  3. Les mutuelles de solidarité en termes d’approche de résilience économique ;
  4. La religion car l’église a un rôle important à jouer malgré qu’il se fait remarquer que les églises dirigées par les PA ne sont pas accompagnées et sont presque oubliées par les autres ;
  5. Les initiatives de promotion et loisirs, comme les clubs de football des PA et l’organisation des sorties sportives des PA, l’enregistrement des équipes des PA aux pools provincial etc;
  6. Le mariage, les PA souhaitent voir leurs filles Bambuti être marié légalement par les communautés bantous au lieu de les utiliser comme alibi culturel lorsqu’on l’on a des problèmes de santé sexuelle et ceci conduit très souvent à la violence sexuelle contre les Batwa et une foi rendue enceinte la fille est abandonnée à son triste sort et rentre dans le toit conjugale des parents sans pouvoir économique ;
  7. L’accès à la terre malgré que cela se trouve dans la mise en œuvre de la feuille de route, il s’observe une léthargie et désintéressement de la part des autorités provinciales qui jusqu’à présent ne veulent pas donner des titres de sécurisation des terrains ayant été achetés en faveur des peuples autochtones batwa par certaines ONG locales, l’armée et l’ICCN ; les peuples autochtones souhaitent voir son excellence Monsieur le gouverneur mettre toute son énergie sur cette question de terre achetée ;
  8. L’éducation des enfants PA, les Batwa reconnaissent les efforts que fourni par le PNKB pour l’éducation des enfants PA dans kabare et kalehe, cependant ils ont suggéré que des efforts soient plus renforcés afin d’autres enfants PA non encore prise en charge par ce programme de scolarisation trouve une solution ;
  9. L’engagement des jeunes PA déjà diplômé. Très rares sont les institutions publiques et ONG locales qui engagent les PA comme agent. Quand à l’administration publique même au territoire de kalehe, mwenga kabare idjwi, Uvira jamais tu trouveras un PA comme agent de l’état ou régent d’un chef coutumier cela constitue une discrimination grave qui renforce les frustrations des PA. Seul le PNKB qui aujourd’hui à des agents PA et les peuples autochtones batwa souhaitent voir le nombre d’ecogardes PA augmenter dans les jours avenir afin que eux mêmes s’occupent de la surveillance du site;
  10. L’inclusivite des initiatives en faveur des peuples autochtones batwa, très souvent nombreux projets se limite à kabare et kalehe centre sans faire allusion aux peuples autochtones batwa de la partie des hauts plateaux de kalehe ceci renforce la frustration de ces derniers et créent la division entre eux mêmes PA et avec le PNKB.

By admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *